Plume parisienne

22 mars 2017

La nuit. Vivre sans témoin de Michaël Foessel

De loin, c'est le plus ardu de tous les ouvrages. Mais pas le plus inintéressant, au contraire. Probablement celui qui m'a fait le plus réfléchir... autant que cela était possible dans le tramway, lieu principal de lecture. Et un petit bémol de mise en forme : les notes en fin d'ouvrage, franchement, ce n'est pas pratique ; j'avais l'impression du coup de perdre certaines informations (pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'usage, cliquez ici). Un proverbe persan dit "Le jour a des yeux, la nuit a des oreilles."  Et... [Lire la suite]

22 mars 2017

Tuer le cancer de Patrizia Paterlini-Bréchot

Clairement, ce n'est pas le livre qui m'attirait le plus d'où sa 4è place ex aequo avec La nuit. Vivre sans témoin de Michael Foessel. Plus petit, ce dernier a trouvé sa place dans mon sac pour les trajets du matin alors que le premier constituait ma lecture du soir (oui, je sais que comme lecture du soir il y a probablement plus distrayant). Voilà ce qu'en dit son éditeur, Stock "Pendant des années, au chevet de ses patients comme dans le secret de son laboratoire, le professeur Patrizia Paterlini-Bréchot s’est employé à décoder... [Lire la suite]
19 mars 2017

De l'âme de François Cheng

Second des deux livres que je souhaitais lire avant d'apprendre 1/que j'étais sélectionnée pour être jurée du prix Essai France Télévisions 2/ que cela faisait partie de la sélection d'essais à lire.  Autant dire que je l'ai attaqué avec impatience et gourmandise, comptant sur deux atouts pour en faire une lecture agréable :- François Cheng est un académicien sage, au verbe puissant et extrêmement agréable à entendre ; il n'y a pas de raison pour que son livre le soit moins (l'inverse étant moins vrai... un livre bien écrit... [Lire la suite]
16 mars 2017

Mes mille et une nuits. La maladie comme drame et comme comédie. de Ruwen Ogien

Deuxième livre lu, avec curiosité et impatience comme tous... ou presque. J'avais eu l'occasion d'entendre Ruwen Ogien lors d'une émission de La Grande Librairie. Cet homme, dont la maigreur témoignait visiblement de sa maladie, m'a touchée et j'ai eu vite envie de lire son livre. Souhait exaucé donc.  Très bon début de lecture. J'aime beaucoup cette écriture à la fois personnelle et très philosophique (j'ai découvert au milieu de ma lecture que l'auteur était philosophe... et oui, je n'avais pas lu la 4è de couverture !). ... [Lire la suite]
15 mars 2017

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson

Sur les chemins noirs... de la lecture parfois et du temps qui passe. Voici enfin mon premier compte rendu de lecture, sur le premier essai lu dans cette course de fond d'un mois.  Ma première impression a été plus que mitigée, j'ai même été un peu déçue (c'est l'un des deux livres que j'avais vraiment envie de lire avant de savoir que je ferai partie de ce jury). Je ne sais pas trop où Sylvain Tesson voulait en venir en écrivant ce livre. Quelque chose de très profond et personnel qui m'a échappé sans doute. C'est pour moi... [Lire la suite]
13 mars 2017

Deux essais sinon rien... quelques nouvelles de mes lectures

A dix jours de la délibération, il serait grand temps que je vous en dise un peu plus sur l'avancement de mes lectures... parce que oui, cela avance, et plutôt bien. A l'heure où je vous écris (qui sera bientôt l'heure d'aller se coucher :-)!), j'en ai terminé 3, deux sont en cours, très avancés et le dernier étant une somme, je ne suis pas obligée de le lire en entier, seulement quelques articles. Pour faire vite, (je rentrerai dans le détail demain), voilà en un mot ce que m'inspirent mes lectures :  Sur les chemins noirs... [Lire la suite]

26 février 2017

La plume du week-end - N°5 - Dimanche 05/03/2017

Ce n’est pas tout cela, mais tout ne tourne pas autour du Prix Essai France Télévisions (mais que c’est bon d’avoir été sélectionnée… tiens, je vous ferai bien un petit billet sur la motivation, la satisfaction, la reconnaissance… vous savez, ces choses qui peuvent diablement vous manquer dans le quotidien… fin de la parenthèse). Petites brèves de la plume Michel Tournier est entré dans la collection de la Pléiade. Il serait peut-être temps que je lise autre chose que Vendredi ou la vie sauvage qui m'avait prodigieusement ennuyé... [Lire la suite]
26 février 2017

Comment devenir juré du Prix France Télévisions

Comme vous le savez (ou pas d'ailleurs), j'ai été sélectionnée pour faire partie du jury de 15 téléspectateurs pour désigner le Prix Essai France Télévisions. J'ai appris cela en début de semaine avec une très grande joie, un peu de crainte et une grande responsabilité. J'avais envie de vous partager la lettre qui m'a permis d'accéder à cette aventure et d'envisager de belles rencontres littéraires avec des écrivains moins fréquentés. Candidature à la félicité … ou pourquoi je souhaite devenir membre du jury des prix littéraires... [Lire la suite]
20 février 2017

La plume du week-end - N°4 - Dimanche 19/02/2017

Il est fort probable que lorsque je publierai cette nouvelle newsletter, nous serons lundi, la nouvelle semaine aura commencé... et de la plus belle des manières pour moi... en écrivant. Gagné... il est 00h48 :-) ! Quand la plume sort Il y a deux semaines, lorsque j'ai emmené mes deux picci chez leurs grands-parents, nous avons pris le TGV à la Gare de Lyon. Alors que maritomio était parti acheter des revues, mon regard est tombé sur une drôle de machine. Un distributeur d'histoires courtes. 3 boutons pour 3 durées (1 minute,... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2017

Vango I, Entre terre et ciel de Timothée de Fombelle

 Encore une fois, c'est le hasard qui m'a fait choisir ce livre à la FNAC il y a quelques jours. Un peu perdue au milieu de ces rayons débordants de livres, petits et grands, en français ou en anglais, bons ou parfois franchement mauvais, j'ai regardée sans conviction les nouveautés en poche. Et j'ai aimé le titre, tout simplement. Vango. Comme Vango Romano, jeune homme qui doit fuire la police qui l'accuse d'un crime, le jour où il doit être ordonné prêtre, en 1934. Fuir les forces inconnues qui le traquent et chercher à... [Lire la suite]