Le 2 novembre n'étant pas encore trop loin, je voulais vous parler d'une tradition sicilienne, originaire de Palerme semble-t-il.

Tout est dit dans le titre "Festa dei morti", Fête des morts. Où le mot fête prend tout son sens.

La tradition veut en effet que dans la nuit du 1er au 2 novembre les morts de la famille déposent un petit cadeau pour les enfants de la maison. Comme un lien plutôt joyeux entre la génération disparue et cette nouvelle génération promesse d'avenir et de souvenirs. Une fois le petit cadeau trouvé, toute la famille se rendait alors au cimetière sur la tombe des défunts de la famille. Et c'était évidemment l'occasion aussi de partager des plats et des friandises spécifiques à ce moment unique.

Malgré l'éloignement physique avec la Sicile, chaque année nos deux picci (diminutif de picciridi en sicilien pour désigner des petits garçons) ont droit à un petit cadeau, pour se rappeler le nonno et la nonna, la bisnonna aussi. Et même si nous ne nous rendons pas au cimetière (ce que nous ne manquons pas de faire chaque fois que nous retournons en Sicile), c'est l'occasion de parler aux enfants des êtres aimés et aujourd'hui disparus, de les remercier pour ce qu'ils nous ont apporté et fait de nous, et surtout de prier pour eux. Tout simplement.

 logo_regione_Sicilia[1]