Même si l'Académie Française n'avalise que le singulier, je me permets cette légèreté linguistique pour vous présenter ma dernière production : un sac. C'est plutôt facile à faire et surtout cela faisait probablement 6 mois que les morceaux à assembler trainaient dans le placard.

20141208_164341 (450x800) 20141208_164254 (450x800)

Lundi, j'ai donc ressorti Bertille, ma machine à coudre. La planche à repasser et tout le bazar nécessaire pour finaliser ce sac. Tout roulait, le pied à fond sur la pédale du rhéostat (en ce moment, moi et les pédales c'est une grande histoire d'amour... et sans double sens !) lorsque j'ai constaté que le fil dessous devenait trop lache. Constat : aiguille cassée. Je fais un test sur un échantillon. Pas mieux. Finalement il aura suffi de replacer les fils correctement pour terminer ce sac.

De loin, il est très chouette ; de près, il est pas si mal. La bride est un peu longue, mais cela n'est pas bien grave.

En tous cas, c'est moi qui l'ai fait. Prochaine étape, un pyjama pour garçon : cela se corse ! Vous avez le droit de me relancer pour savoir où cela en est.