Tout d'abord, les livres que je vous avais présentés rapidement il y a... un peu plus d'un mois. Mais que voulez-vous, sans mes trajets quotidiens en train je lis beaucoup moins vite !

  • Joseph Kessel ou Sur la piste du lion Yves Courrière (Plon)

Une somme biographique de plus de 900 pages sur la vie extraordinairement riche et foisonnante de ce journaliste-reporter-écrivain. L'amitié entre l'auteur et le sujet transparait, donnant une ambiance assez chaleureuse au récit, comme si l'histoire nous était conté au coin du feu. Mais malgré tout sans complaisance superflue. Cet immense auteur avait, comme chacun de nous, des défauts à la hauteur de son talent. 

Une biographie qui se lit donc très facilement, ce qui n'est pas toujours le cas pour ce genre littéraire. Je me souviens d'une vie d'Irène Nemirovsky qui m'était tombé des mains. Il faut dire que c'était une lecture imposée dans le cadre du Grand prix des lectrices de Elle. Je ne l'avais pas choisi, et là réside toute la différence. 

  • Se ti abbracio non aver paura Fulvio Ervas (Marcos y Marcos) ; titre en français N'aie pas peur si je t'enlace

Ce récit du voyage d'un père et de son fils autiste à travers les Etats-Unis puis l'Amérique latine m'a un peu déçue. Toutes ces émotions ressenties par le père dont la 4e de couverture faisait l'annonce ne m'ont pas autant touchées.
Est-ce parce que je l'ai lu en version originale et que certaines subtilités de la langue italienne m'ont échappées ? Possible.
Est-ce parce qu'il y a un intermédiaire (l'auteur) entre le père et le lecteur ? Possible encore.
C'est probablement une combinaison de tout cela. Et peut-être que ce n'était tout simplement pas le bon moment pour le lire ?!

J'ai également lu un tout petit livre qui m'a été offert à Noël :

  • Mes petits bonheurs Faustine Fayette (Monthabor).

L'idée, certes pas nouvelle, est excellente et en ces temps un peu tourmentés, prendre le temps de recenser ce qui nous rend heureux au quotidien me semble plus que salvateur. Le passage de la chronique radio au livre n'est pourtant pas réussi à mon sens. Il y a un ton donneur de leçons, certainement tout à fait involontaire, qui me dérange. 

Enfin, voilà les livres en cours dont je vous parlerai prochainement (j'espère dans un délai plus court que les précédents), très différents l'un de l'autre : 

  • Un bonheur parfait James Salter (Points)

téléchargement

Roman indescriptible sur la vie conjugale dans les années 50 près de New York.

  • Organisez vos idées avec le mind mapping Jean-Luc Deladrière - Frédéric Le Bihan - Pierre Mongin - Denis Rebaud (Dunod)

idees

Cela fait longtemps que je dessine au lieu de prendre des notes ; j'essaye donc d'en savoir plus sur cette méthode.

Bonnes lectures !