Quelle que soit la saison, la Sicile a son charme... même quand il s'agit de contempler un brouillard à couper au couteau derrière une vitre ruisselante. Disons que la semaine passée a été variable d'un point de vue climatique, mais merveilleuse d'un point de vue vacances.

Taormina_per_sempreCela commence par une visite à Taormina, à 15 minutes en voiture. Cette vue sur l'Etna est chaque fois différente. L'été dernier, de nuit, on y voyait les coulées de lave rougeoyante. Lundi dernier, c'était un Etna tout enneigé qui s'offrait à nous.

Petit_dejeuner_TaorminaAprès une balade oh combien épuisante dans le corso presque désert, un petit-déjeuner s'imposait pour ouvrir en beauté cette semaine sicilienne. J'aurais pu rester là jusqu'au soir.

char_elefante

Cela s'est poursuivi par une après-midi au carnaval d'Acireale, assez réputé en Italie. Les picci avaient emporté leur costume de cow-boy et ils s'en sont donnés à coeur joie en lançant confettis (attention, petite leçon d'italien ; cela se dit "coriandoli" en italien. Le mot confetti existe en italien mais il signifie "dragées" pour les baptêmes par exemple) et autres serpentins. Tous les enfants sont déguisés, certains adultes aussi et les chars fleuris sortent et paradent.

casa_vue_brouillard  casa_vue_etna

Un jour sans... et un jour avec !

spiaggia_san_marco1

spiaggia_san_marco2

 Mais la Sicile, c'est cela aussi et surtout. La plage, le soleil, la mer et ses odeurs d'embruns, la joie des enfants qui jouent et une impression d'espace qui fait tant bien à des parisiens toujours un peu à l'étroit.

onde

onde2

spiaggia_san_marco3