Ces temps de Pâques et de ses traditions me donnent envie une fois de plus de faire un petit billet de souvenirs joyeux. Mon petit doigt m'a dit que mon précédent billet sur ma vie en travaux avait pu être perçu comme triste ou a pu soucier certains sur mon état de santé moral, je vais donc essayer de démentir les fausses rumeurs. Je suis aussi heureuse que possible et espère faire passer un peu de douceur à tous, en particulier à ceux qui en ont besoin en ce moment. 

tendres_souvenirs_paques2015Pâques est une fête familiale par excellence, vécue souvent dans une joie beaucoup plus intense que Noël. Sans doute, toute la force de la Résurrection du Christ qu'elle célèbre ! Je me souviens de cette maison à l'époque celle de mes grands-parents aujourd'hui celle de mon oncle, et de son grand parc.

Pâques c'était avant tout la messe. Dite par mon grand-oncle prêtre dans une des églises du coin. Une messe chantée et vivante, donc un peu plus longue que les 22 minutes habituelles lorsqu'il la disait dans la chapelle du village. Et invariablement ma grand-mère achetait des oeufs en chocolat à la sortie de la messe. Cela existe toujours.

Pâques c'est aussi la recherche des oeufs. Chaque année, ils étaient cachés dans une zone différente du jardin. Nous étions une ribambelle de cousins, les adultes ou les grands portant de grands paniers en osier, aidant les plus jeunes à trouver ce qui étaient pourtant sous leurs yeux.

recherche_active_paques2015Une fois la récolte terminée, ma grand-mère donnait à chacun son animal en chocolat (il y eu l'année des cocottes, celles des tortues...), au lait ou noir. Tous les oeufs dans un grand récipient et pour les adultes une jolie boite pleine de chocolats. 

Pâques c'est enfin un grand repas. La tablée de 15 ou 20 dans la salle à manger et les petits dans l'entrée sur une autre table. C'est l'apéro au crémant et le gigot d'agneau. Les oeufs mimosas (oui, oui pour tout ce monde là) en entrée et la glace et les Gavottes au dessert. Le vin et le discussions animées et les "Mamie, est-ce que je peux sortir de table ?" lorsque nous n'en pouvions plus. Les quenelles ou le saucisson brioché pour le soir, les restes de gigot et la grande salade verte.

quenelles_paques2015J'espère que mes picci auront des souvenirs identiques, faits de saveurs et d'odeurs, de joies et d'espérance. Et qu'ils attendront cette fête de Pâques avec la même impatience joyeuse.