Apec

Lorsque j'ai démarré mon accompagnement avec Altédia à la fin de l'année dernière, la première chose que j'ai apprise, c'est à utiliser les bons mots, à employer le terme le plus juste, être précise dans ma communication, qu'elle soit écrite ou orale. Ainsi, je ne suis pas au chômage, mais en reconstruction professionnelle. 

Et dans la mesure du possible, la communication doit être la plus positive possible. Je n'ai pas de défauts, mais des axes d'amélioration. Je ne suis pas en recherche d'emploi mais à l'écoute d'opportunités (j'ai toujours détesté ce mot !).

Je commençais à m'y faire, à parler positif, à penser positif et patatra... l'Apec a tout fichu en l'air avec leur formulaire d'inscription au prochain salon. A la question Situation professionnelle, je ne peux choisir que le Actuellement sans emploi. Qui claque comme un arrêt de mort professionnelle, comme une inaction collée à la peau. La personne en activité a, elle, le droit d'être en recherche active ou en veille. Pas la personne sans emploi. Elle n'a pas d'emploi, un point c'est tout.

Il aurait été tellement plus simple, encourageant et motivant de mettre En recherche active d'emploi.