Cette fois, la palme revient à Grand Picci (je trouve cela plus sympa que Picci n°1).

La première m'a été rapportée par sa marraine, ma soeur P. Profitant des vacances d'avril chez ses grands-parents, Grand Picci a été initié à la botanique. Il a découvert ce qu'était une rose qui en l'occurence était rose. C'est donc très fier que lors de leur passage dans une jardinerie, il s'est exclamé "Oh, une rouge !" devant une belle rose rouge. La logique implacable des enfants !

C'est avec la même logique qu'un soir, rentrant de l'école et en nage après avoir couru, il enlève son gilet en me disant : "Il fait un chaud de canard !"

Petit Picci n'est pas en reste. Aujourd'hui même à la cantine à l'école, une des animatrices avec qui ils déjeunent habituellement n'a pas déjeuné. Et voilà mon petit Picci, les mains sur les hanches, lui disant de son air sérieux : "Tu pourrais faire un effort, quand même !" et son camarade E., aussi bavard et blageur, de rajouter "ah oui, tu aurais pu goûter au moins !".