SNOOPY+ET+LES+PEANUTS+LE+FILM+-3DTemps de vacances oblige et pour oublier un peu tout ce qui nous pèse en cette fin d'année, nous avons emmené les picci voir Snoopy et les peanuts mardi après-midi. Accueil plus que moyen (Gaumont Marignan sur les Champs-Elysées), la caissière préférant écouter les doléances de son collègue, elle s'est trompée et ne nous a donné qu'un seul billet enfant. Trouvant que le prix (pourtant déjà prohibitif !) ne correspondait pas, j'ai vérifié et constaté l'erreur. Salle mal fichue et vraiment sale (mais comment font les gens pour mettre la moitié de leur pop-corn par terre ?!).

Fin de la parenthèse du parisien râleur... mais dans son droit de le faire !

Un grand bravo pour le respect de l'esprit de la bande dessinée et pour la qualité de l'animation. C'est époustouflant ! En revanche, et c'est probablement le travers du respect assez pointu de la bande dessinée, je trouve que l'histoire manque de cohérence et est difficile à suivre pour les plus jeunes. Ainsi lorsque Snoopy écrit son livre et part dans sa bataille contre le baron Rouge ou pour récupérer l'élue de son coeur, Petit Picci me chuchotait à l'oreille "Maman, il rêve c'est cela ?" pour tenter de comprendre pourquoi il y avait une histoire dans l'histoire. Cela ne l'empêchait pas de rire de bon coeur parfois, contrairement à Grand Picci beaucoup plus sur la réserve. La seule chose qu'il a retenue c'est que "Charlie Brown avait pas fait de fautes, mais en fait si il en avait fait." Le film donne une belle leçon de courage, de persévérance et d'honnêteté, pour une fois pas trop gnangnan, qui est passée un peu au-dessus de la tête de mes picci de 5 et 6 ans ! Et je dois avouer que les parents ont sommeillé par moment !

En fait, je crois que ce qui leur a plu, c'est d'aller au cinéma avec papa et maman et peu importait le film.