Fontaine Bellini, Puteaux

Chers amis, 

comment allez-vous ? Cela fait bien longtemps que je n'ai pas pris de vos nouvelles et sachez que cela me pèse. Et moi qui ai eu près de 15 mois de temps "libre" réalise maintenant combien cette liberté était précieuse et aurait pu être mieux employée à vous rencontrer, discuter, vous soutenir ou vous écouter. 
Mais voilà, comme vous le savez j'ai eu la chance de retrouver un emploi dans lequel j'ai été d'ailleurs confirmée (yeah !!!). De m'intégrer à une équipe jeune, dynamique et bienveillante. De découvrir ce qu'étaient LMS, TOD, COD, LC et KC et autres acronymes. De connaître et découvrir Suresnes, une ville surprenante, accueillante et colorée. D'aller pour la première fois au Grand-Duché du Luxembourg pour voir un client, de rencontrer d'autres clients aussi passionnants que différents les uns des autres.

Depuis 4 mois et demi, je cours, je vole, je planifie, projette, anticipe, gère, réunione, présente, recrute des babysitter... (encore ce soir me voilà sur Babysittor à chercher quelqu'un pour remplacer jeudi ma babysitter blessée...ou partie en vacances un peu plus tôt que prévu ;-)... Chaque soir, comme des milliers de parents, je fais en sorte de prévoir la journée du lendemain et, avec beaucoup d'énergie, celle d'après. Tous les matins, je remercie le ciel que Grand Picci arrive à l'heure à l'école avec toutes ses affaires et que Petit Picci ait su s'habiller tout seul, malgré ses 10 minutes de rêves et de pitreries quand je suis déjà en stress. Et je me dis que c'est ce petit garçon de 5 ans et demi (très important la demie) qui a tout compris. Malgré mes injonctions et mes récriminations, malgré les encouragements de son frère, il rêve, joue et fait le clown, quelle que soit l'heure, quoi que je lui dise. Il ne se laisse pas bousculer et je devine petit à petit que ce petit moment du matin bien à lui, lui est indispensable pour démarrer et me confier dans un calin "Maman, c'est une belle journée".

De la même façon il faut que je m'écoute et ne me laisse pas accaparer par tous les "il faut, on doit" qui nous tombent dessus le soir quand on rentre. Que je prenne ce temps indispensable pour moi pour vous appeler, chers amis, ou bien vous écrire, lire, partager, blogger, faire du sport (c'est la part de rêve !!!), chanter, coudre ou rêver tout simplement. Que, comme cette fontaine très impressionnante croisée à Puteaux au retour d'un rendez-vous client, je rayonne et m'épanouisse.