Agatha Christie à son bureau

Voilà en toute simplicité mon talent signature, ce qui me définit, me passionne, représente au fond de moi ce que je voudrais être. Une autre façon de dire... écrivain.

Je ne l'ai pas sorti de mon chapeau un matin en me levant (la seule chose que je peux sortir en me levant c'est au mieux un sourire au pire un juron :-) ! Mais c'est le fruit d'une réflexion avec mon coach, ma voisine, lors d'une formation intitulée "Cap sur l'excellence" très orientée vers le développement personnel au travers des postures du pouvoir (celle que je préfère c'est la posture de wonderwoman), le talent signature, savoir dire non ou le marketing de soi.
Il fallait notamment répondre à la question " si vous aviez 100 millions de dollars et que vous deviez avoir une activité, que feriez-vous ?". Répondre par un métier ne suffisait pas, il fallait aussi pouvoir décrire pourquoi, en quoi ce métier nous permettrait de contribuer à l'amélioration du monde (parce qu'il paraît que nous avons en chacun de nous ce besoin d'aider l'humanité). Et grâce à nos réponses nous avons pu trouver un nom plus poétique pour notre métier de rêve : me voilà donc Architecte d'émotions. Ma voisine est devenue Révélateur de beauté, alors que derrière nous se trouvaient une aventurière et un jardinier du bien-être.

En dehors du contexte, je peux comprendre que cela paraisse un peu ridicule, voire grotesque. Mais au coeur d'une réflexion sur sa place au sein de l'entreprise, sur l'équilibre vie pro/vie perso, cette façon de faire prendre conscience de ce qu'on aime, ce qui nous fait vibrer, est plus que jamais indispensable. Pendant quelques heures, sortir du contexte purement professionnel pour aller voir un peu plus loin... au fond de soi... et échanger avec les autres participants un tas de chaudoudoux.

Oh, punaise... mais qu'est-ce qu'elle raconte, la plume parisienne :-) !?

A suivre :-)