fc

Second des deux livres que je souhaitais lire avant d'apprendre 1/que j'étais sélectionnée pour être jurée du prix Essai France Télévisions 2/ que cela faisait partie de la sélection d'essais à lire.  
Autant dire que je l'ai attaqué avec impatience et gourmandise, comptant sur deux atouts pour en faire une lecture agréable :
- François Cheng est un académicien sage, au verbe puissant et extrêmement agréable à entendre ; il n'y a pas de raison pour que son livre le soit moins (l'inverse étant moins vrai... un livre bien écrit n'est pas toujours bien défendu !)
- le genre epistolaire est un genre que j'affectionne, même si dans ce cas on peut toujours douter de l'existence de cette vieille amie qui lui aurait écrit après 30 ans pour lui dire "Sur le tard, je me découvre une âme." Il prend alors le parti de lui écrire pour lui parler sur ce sujet. L'idée développée par Marine Landrot (Télérama) que cette vieille amie serait son âme elle-même me plait beaucoup.

Je n'ai pas été déçue !

 1ère lettre (Bien à vous)
"Ne voyons-nous pas que dès l'origine le désir de vie s'accompagne du désir du beau, prime signal de sens et de valeur ? [...] Il y a l'âme du monde qui aspire à la beauté, et il y a l'âme humaine qui y répond, par la création artistique à multiple facettes." (page 16)

2ème lettre (Sincèrement à vous)
" Si on la découvre, c'est que depuis toujours elle est là, dès avant même notre naissance." (page 23)
" Dans la vie courante, l'âme d'une personne transparaît dans son regard et s'exprime par sa voix." (page 25)

3è lettre (En toute fidélité)
"... l'âme est la marque indélébile de l'unicité de chaque personne humaine." (page 42)
De St Augustin et ses 3 puissances supérieures de l'âme (mémoire, intelligence et volonté) aux pensées taoistes ou indiennes, en passant par le poète Pierre Jean-Jouve, le souffle d'une voix féminine lui susurre "Le corps est le chantier de l'âme où l'esprit vient faire ses gammes." (page 50)

4ème lettre (Vous redis toute mon amitié)
"La charité, c'est l'ordre de l'amour dans lequel l'âme de chacun communie, de don à don, avec la générosité du principe de vie qui se donne indéfiniment." (page 81)
"Savoir qu'on a une âme, c'est porter une attention éveillée aux trésors qui peuvent s'offrir dans la grisaille des jours, laquelle s'exerce à tout ensevelir." (page 82)

5ème lettre (Votre dévoué)
"A côté de la beauté du corps, il y a bien une beauté de l'âme. Celle-ci a pour nom "bonté", laquelle de fait, possède l'essence de la vraie beauté." (page 94)

6ème lettre (En toute fidélité)
Où je découvre la philosophe Simone Weil.
"Un cheminement vers l'âme, donc. Mais à partir de l'affirmation de l'esprit." (page 124)
" L'âme, c'est l'être humain comme ayant une valeur en soi." (page 139)

 7ème lettre (Aum-Am. Amen)
"L'âme est à mes yeux un mélange d'évidence et de mystère." (page 150)

Première phrase : Chère amie
Dernière phrase : Amen

De l'âme
François Cheng, 
Albin Michel, 162 pages