en-demarche

Je l'admets, c'est assez facile ! Mais après tout, puisque la République est en marche (je n'avais pas forcément vu qu'elle était à l'arrêt ?!), pourquoi ne serais-je pas une Française en marche. Attention, qu'on n'y voit aucune adhésion politique - même si je fais encore ce que je veux-, et qu'on n'y voit pas non plus ce qui pourrait être son contraire. Un candidat, une candidate, 5 possibilités !

Je suis donc en marche... vers une nouvelle vie professionnelle.  Car la précédente s'est arrêtée, sur proposition de mon employeur mais à mon grand soulagement. Sitôt "libérée, (voire carrément) délivrée... je ne mentirai plus jamais... libérée, délivrée c'est décidé je m'en vais..." (les paroles semblent faites pour moi), j'ai eu besoin de relancer mes anciens contacts, de communiquer sur cette nouvelle situation et le retour global et unanime est pour me féliciter de ma communication positive. A défaut de pouvoir voir le verre plein (il ne faut pas non plus être naïve), je le vois à moitié plein. 

Cette expérience, suffisamment longue pour être significative, reste pour moi très positive, extrêmement constructive. J'ai rencontré des gens passionnants, investis, curieux, agiles, dévoués même (il y a aussi des grincheux, des rebelles, des tire-au-flanc... comme partout, quoi !), aussi bien en interne que chez mes clients. Toutes ces relations interpersonnelles, ce domaine très formateur de la formation, ces missions qui étaient autant de défis… tout cela m’a, curieusement, donné confiance en moi, rendue plus sûre de moi et de mes talents, si, si n’ayons pas peur des mots. Je prends cette expérience comme une marche (où il est toujours question de marche), pour aller plus haut, plus loin. Quitte à aller à la Marche de mon domaine de compétences. 
Forte de cette énergie positive, j'ai déjà pris et eu un premier rendez-vous avec l'APEC, réservé ma place à une conférence Style et Personnalité, calé quelques rendez-vous "contacts" et bien sûr envoyé quelques candidatures.

Parce que finalement, plus qu'en marche, je suis en démarche !