Conseils de lecture, recommandation d'exposition ou plus si affinités !

01 juin 2017

Lectures d'été

Apparemment nous sommes déjà en été, ce n’est pas moi qui le dit mais La Grande librairie qui a bouclé sa valise la semaine dernière ! Valise qu’ils ont eu la bonne idée de remplir de livres. J’ai pensé donc qu’il serait bon que je vienne mettre mon grain de sable et vous donner moi aussi quelques idées de lectures, alors que nous venons de prendre les billets pour notre traditionnel séjour sicilien.  Voilà quelques idées, de sources diverses, pour vous aider à remplir votre cabas, sac de plage, sac à dos, malle ou... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2017

Epépé - Ferenc Karinthy

Rien ne sert de prévoir, quand SFR vous lâche ! En panne de box depuis une semaine, je ne peux vous écrire ce soir que grâce à une clef de prêt (limitée en giga). Mes grands discours, mes longs billets attendront que tout cela soit réparé. Mais que voulez-vous, ma p'tite dame, c'est un problème sur l'avenue, nous on peut rien faire. Un délai de résolution ? Ben, max une semaine. Vous n'avez qu'à rallumer votre box lundi et vous verrez bien si cela fonctione. Et rien de plus. Pas un mail, pas un sms... le vide intersidéral de la... [Lire la suite]
23 avril 2017

Plus tard, je serai un enfant - Eric-Emmanuel Schmitt

Je m'étais promis que mon prochain billet serait sur la nécessité ou pas d'écrire. Faut-il publier à tout prix ou bien attendre que le texte vienne à vous, que l'envie, je dirais même la disponibilité soient là ? Et puis, le temps me manque pour écrire le billet que je voudrais. Alors voilà, je partage une de mes dernières lectures, la dernière de mars. Parce que malgré tout, j'ai besoin de pointer ma plume de temps en temps ici. Ce n'est ni un roman, ni un essai, mais un récit, une série d'entretiens avec Catherine Lalanne,... [Lire la suite]
08 avril 2017

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

Après un mois de lectures d'essais et la remise du Prix France Télévisions le 23 mars dernier, je me suis ruée sur des romans, plein de romans.  Avec un besoin de me raconter des histoires, de pleurer, rire, espérer, danser, m'interroger aussi... avec comme seul objectif le plaisir de la lecture ! Ainsi, depuis le 24 mars j'ai lu : - En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut - Plus tard, je serai un enfant d'Eric-Emmanuel Schmitt... ah tiens, c'est vrai, ce n'est pas un roman. On ne peut pas quitter les essais aussi... [Lire la suite]
26 mars 2017

Le Prix Essai France Télévisions 2017 où la victoire de la satisfaction

Voilà déjà quelques jours, au cours d'une journée passionnante que je raconterai plus tard, nous avons décerné le Prix Essai France Télévisions à Patrizia Paterlini- Bréchot pour son livre Tuer le cancer. Mon premier sentiment a été une immense déception. Comment avions-nous pu élire un livre franchement moins bien écrit que les autres, dont l'auteur nous raconte parfois trop son itinéraire personnel au détriment du propos qu'elle cherche à promouvoir. Sur le cancer, donc sur la maladie, thème déjà de l'essai primé l'année... [Lire la suite]
22 mars 2017

La nuit. Vivre sans témoin de Michaël Foessel

De loin, c'est le plus ardu de tous les ouvrages. Mais pas le plus inintéressant, au contraire. Probablement celui qui m'a fait le plus réfléchir... autant que cela était possible dans le tramway, lieu principal de lecture. Et un petit bémol de mise en forme : les notes en fin d'ouvrage, franchement, ce n'est pas pratique ; j'avais l'impression du coup de perdre certaines informations (pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'usage, cliquez ici). Un proverbe persan dit "Le jour a des yeux, la nuit a des oreilles."  Et... [Lire la suite]

22 mars 2017

Tuer le cancer de Patrizia Paterlini-Bréchot

Clairement, ce n'est pas le livre qui m'attirait le plus d'où sa 4è place ex aequo avec La nuit. Vivre sans témoin de Michael Foessel. Plus petit, ce dernier a trouvé sa place dans mon sac pour les trajets du matin alors que le premier constituait ma lecture du soir (oui, je sais que comme lecture du soir il y a probablement plus distrayant). Voilà ce qu'en dit son éditeur, Stock "Pendant des années, au chevet de ses patients comme dans le secret de son laboratoire, le professeur Patrizia Paterlini-Bréchot s’est employé à décoder... [Lire la suite]
19 mars 2017

De l'âme de François Cheng

Second des deux livres que je souhaitais lire avant d'apprendre 1/que j'étais sélectionnée pour être jurée du prix Essai France Télévisions 2/ que cela faisait partie de la sélection d'essais à lire.  Autant dire que je l'ai attaqué avec impatience et gourmandise, comptant sur deux atouts pour en faire une lecture agréable :- François Cheng est un académicien sage, au verbe puissant et extrêmement agréable à entendre ; il n'y a pas de raison pour que son livre le soit moins (l'inverse étant moins vrai... un livre bien écrit... [Lire la suite]
16 mars 2017

Mes mille et une nuits. La maladie comme drame et comme comédie. de Ruwen Ogien

Deuxième livre lu, avec curiosité et impatience comme tous... ou presque. J'avais eu l'occasion d'entendre Ruwen Ogien lors d'une émission de La Grande Librairie. Cet homme, dont la maigreur témoignait visiblement de sa maladie, m'a touchée et j'ai eu vite envie de lire son livre. Souhait exaucé donc.  Très bon début de lecture. J'aime beaucoup cette écriture à la fois personnelle et très philosophique (j'ai découvert au milieu de ma lecture que l'auteur était philosophe... et oui, je n'avais pas lu la 4è de couverture !). ... [Lire la suite]
15 mars 2017

Sur les chemins noirs de Sylvain Tesson

Sur les chemins noirs... de la lecture parfois et du temps qui passe. Voici enfin mon premier compte rendu de lecture, sur le premier essai lu dans cette course de fond d'un mois.  Ma première impression a été plus que mitigée, j'ai même été un peu déçue (c'est l'un des deux livres que j'avais vraiment envie de lire avant de savoir que je ferai partie de ce jury). Je ne sais pas trop où Sylvain Tesson voulait en venir en écrivant ce livre. Quelque chose de très profond et personnel qui m'a échappé sans doute. C'est pour moi... [Lire la suite]