02 décembre 2014

Deux mois

ou 60 jours. Cela sonne comme un délai de réflexion ou de rétractation. Sauf que dans ce contexte, ni réflexion ni rétractation. Décision ferme et définitive. Deux mois pour réaliser que oui, mon mari et mes enfants ont besoin de moi, les entreprises beaucoup moins apparemment. Deux mois que je ne travaille plus, enfin... au sens entendu par la société. Plus de lever à 6h20, pour attraper le train de 7h40. Plus de marche entre la gare et le boulot, à voir des hérissons, des canards ou de sinistres crétins à vélo. Plus de petit message... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 17:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 novembre 2014

Lectures en cours

               Deux livres très différents:  - une biographie de Joseph Kessel, de plus de 900 pages. J'en ai lu le tiers, c'est ma lecture du soir, quand mes yeux papillonnent un peu et après quelques pages, je suis entre Vladivostok et Paris ! - le récit transcrit du voyage d'un homme italien, Franco, qui emmène son fils autiste de 17 ans, Andrea, traverser les Etats-Unis d'est en ouest en moto, mais pas seulement. Ma lecture de métro... moins lourd que le précédent ;-) !
Posté par Piuma parigina à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2014

Roulez jeunesse !

Cela fait un bon moment que je voulais parler de ce qui m'occupe le plus en ce moment : le permis de conduire.  Avant de donner plus de précisions sur mon apprentissage, je voudrais revenir sur l'origine de cette formation si tardive. Pour ne pas trop entrer dans le détail, disons que lorsque j'avais le temps, plus jeune, je n'avais pas l'argent et plus tard, lorsqu'il aurait été plus facile financièrement de m'y mettre, je n'avais plus le temps, prise par la vie professionelle puis familiale. Et je m'étais toujours dit que... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2014

La vie en bleu

A défaut de l'avoir dans le ciel, mettons-en un peu dans la rue, alors qu'au loin retentit le doux bruit du marteau piqueur.    
Posté par Piuma parigina à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2014

Ablation de résine

Aucune substance illicitte ne rentre dans la composition de ce billet. Aujourd'hui, mon picci n°2 se fait enlever son plâtre...enfin j'espère. En effet, après avoir eu du mal à trouver de la place (ce n'est pas une blague, les hôpitaux de Paris sont vraiment saturés), j'avais pris rendez-vous pour jeudi dernier dans une clinique à Boulogne-Billancourt. Comme prévu sur le compte rendu de consultation lorsqu'on lui avait posé sa résine. Jeudi dernier, je récupère picci n°2 dans la cour de récréation après la cantine, picci n°1... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2014

Petit plaisir

En attendant de pouvoir compléter mon billet sur la Fenice de Venise (sans photos, cela risque d'être moins intéressant), je voulais partager avec vous un de mes petits plaisirs ! Je suis une lectrice des discours de réception (et de réponse bien entendu) en séance solennelle à l'Académie Française lorsqu'un membre est élu à un fauteuil. Il est de tradition que l'élu prononce un éloge de son prédécesseur. Pour ceux qui voudrait le détail du processus de la vacance d'un fauteuil à la réception, cliquer ici... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2014

La Fenice, entre déception et merveilleux

Loin de moi l'idée de vous faire un minute par minute de notre week-end à Venise avec maritomio et les deux picci, je préfère développer quelques thèmes, des sensations, des émerveillements mais aussi des déceptions. Et la visite du théâtre de la Fenice en fut une... pour être honnête une demi-déception seulement.  Pour commencer l'extérieur est très quelconque et fait plus penser à l'entrée d'une modeste église qu'à celle de la troisième plus prestigieuse salle d'opéra lyrique. Comme pour tout à Venise, il faut savoir... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2014

Prendre de la hauteur

    Pour en prendre, j'en prends lorsque je me rends à mes rendez-vous avec ma consultante du cabinet de reclassement au 19ème étage d'une tour près de Beaugrenelle. Ah oui, parce que je n'ai pas encore parlé ici de mon statut qui a changé fin octobre : licenciée économiquement je ne suis donc plus salariée, mais pas vraiment chômeuse (mot d'ordre de ma consultante).  Je suis en reconstruction professionnelle paraît-il. Pour l'instant, je suis en train de rechercher le terrain pour y creuser quelques fondations,... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 16:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2014

De la discussion jaillit la lumière

J'ai toujours dit que j'étais comme les plantes. Sans soleil, sans lumière, je fane et je m'étiole. Et encore plus depuis que je suis dans l'ombre de ma vie professionnelle.  C'est un matin de fin octobre chez mes parents en ouvrant la fenêtre que j'ai eu envie d'écrire ce petit billet. C'est d'abord le soleil qui se fraye un chemin entre les branches et les nappes de brouillard, la gelée blanche qui brille sur la pelouse vert tendre. J'aime cette lumière du matin, qui n'appartient qu'à ceux qui auront fait l'effort... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 16:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2014

Festa dei morti

Le 2 novembre n'étant pas encore trop loin, je voulais vous parler d'une tradition sicilienne, originaire de Palerme semble-t-il. Tout est dit dans le titre "Festa dei morti", Fête des morts. Où le mot fête prend tout son sens. La tradition veut en effet que dans la nuit du 1er au 2 novembre les morts de la famille déposent un petit cadeau pour les enfants de la maison. Comme un lien plutôt joyeux entre la génération disparue et cette nouvelle génération promesse d'avenir et de souvenirs. Une fois le petit cadeau trouvé, toute la... [Lire la suite]
Posté par Piuma parigina à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,