<$CBTagMedias$>
22 mars 2017

Tuer le cancer de Patrizia Paterlini-Bréchot

Clairement, ce n'est pas le livre qui m'attirait le plus d'où sa 4è place ex aequo avec La nuit. Vivre sans témoin de Michael Foessel. Plus petit, ce dernier a trouvé sa place dans mon sac pour les trajets du matin alors que le premier constituait ma lecture du soir (oui, je sais que comme lecture du soir il y a probablement plus distrayant). Voilà ce qu'en dit son éditeur, Stock "Pendant des années, au chevet de ses patients comme dans le secret de son laboratoire, le professeur Patrizia Paterlini-Bréchot s’est employé à décoder... [Lire la suite]

16 mars 2017

Mes mille et une nuits. La maladie comme drame et comme comédie. de Ruwen Ogien

Deuxième livre lu, avec curiosité et impatience comme tous... ou presque. J'avais eu l'occasion d'entendre Ruwen Ogien lors d'une émission de La Grande Librairie. Cet homme, dont la maigreur témoignait visiblement de sa maladie, m'a touchée et j'ai eu vite envie de lire son livre. Souhait exaucé donc.  Très bon début de lecture. J'aime beaucoup cette écriture à la fois personnelle et très philosophique (j'ai découvert au milieu de ma lecture que l'auteur était philosophe... et oui, je n'avais pas lu la 4è de couverture !). ... [Lire la suite]