D'emblée j'associe les deux ; d'abord, parce qu'effectivement le jardin de ce musée jouxte le parc Monceau et surtout, parce qu'avec les deux picci, il n'était pas envisageable de visiter l'un sans aller faire un tour dans l'autre.

Commençons donc la visite par le Musée Nissim de Camondo situé rue de Monceau. J'avais déjà eu l'occasion de le visiter et j'avais été frappée par son modernisme.
Bref historique pour comprendre : cet hôtel particulier a été reconstruit entre 1910 et 1914 pour Moïse de Camondo et sa famille, sur l'emplacement de la maison de ses parents. S'inspirant du Petit Trianon de Versailles, René Sergent, architecte qui construisit le Trianon Palace à Versailles (clin d'oeil à frérot et belle-soeur !), fit de cet hôtel particulier l'écrin pour les collections d'art de Moïse. Ce dernier ne cessa de les enrichir jusqu'à sa mort. Par testament, il légua l'hôtel et les collections qu'il renfermait à l'Union centrale des arts décoratifs pour devenir le « musée Nissim de Camondo », en mémoire de son fils abattu en combat aérien en 1917. Avec pour consigne que tout reste en l'état à la place exacte où cela se trouvait au moment de sa mort en 1935. Bien évidemment pour des raisons de circulation des visiteurs ou pour la préservation de certaines pièces, certains meubles ont été bougés de place. Mais ce qui frappe en effet, c'est le caractère habitable de la maison. Mais oui, soyons simple, je m'y verrai bien. Les salles de bains sont magnifiques et spacieuses, le bureau me donne des envies d'écriture et la décoration, presqu'exclusivement du XVIIIe, n'est pas pour me déplaire.

Dans la cours de l'hôtel particulier... toujours mieux quand il fait beau !

Depuis la cour de l'hôtel particulier... toujours mieux sous le soleil !

Nissim_sdb1    Nissim_sdb2

Deux belles salles de bain, tout confort et tellement lumineuses !

Nissim_bibliothèque    Nissim_bureau

Bibliothèque et bureau propices à la création, la réflexion et la rêverie

Nissim_cuisine

Cuisine qui aurait servi d'inspiration pour celle du film "Ratatouille"

Nissim_lustre

Lustre dans le hall en face de l'ascenseur

Très belle visite que les picci ont aimé... dans la mesure où cela n'a pas duré des heures. Plutôt curieux, leur enthousiasme a parfois été un peu refroidi par une horde de gardiens de salle à l'affut du moindre faux pas et répétant "On ne touche à rien les enfants" ! Ayant testé ce métier au Grand trianon de Versailles (pendant un mois seulement, c'était largement suffisant), j'essaye d'avoir un peu de compassion pour eux.

Ensuite direction Parc Monceau pour faire courir les fauves. Je n'en parlerai pas plus car je n'ai pas du tout aimé. Trop dans la ville, trop de monde, bref pas franchement le coup de coeur.

nissim_moto

 Croisée sur le chemin du retour où comment résoudre le problème de la journée sans voiture !