Vue sur la place des Vosges depuis la maison Victor Hugo... un de ses atouts majeurs !

Parfois, je dis bien parfois, cela a du bon d'être sans les picci (que je récupère demain Gare de Lyon... j'ai tellement hâte ! que j'ai récupérés hier... c'est possible un retour à l'envoyeur ?????). Pouvoir profiter d'une visite à notre rythme, d'aller au gré de nos envies de nos humeurs, là où nous mènent nos pas sans avoir à promettre un parc/un goûter/une histoire le soir pour pouvoir prendre le temps de rentrer dans une boutique/galerie/librairie. 

Dimanche nous sommes finalement tombés d'accord sur la place des Vosges pour notre balade. Toujours un but malgré tout, ensuite on peut rayonner autour. Ce but, c'était la maison de Victor Hugo que j'ai visitée il y a probablement plus de 30 ans avec ma marraine. C'est vous dire que cela date, et je n'en avais aucun souvenir si ce n'est ce côté extrêmement sombre de la décoration très XIXème siècle.

Beaucoup de monde (est-ce parce que c'est gratuit et que la contribution est laissée au bon plaisir du visiteur ?) dans ce 2ème étage de l'hôtel de Rohan-Guéméné que Victor Hugo loua pendant 16 ans, entre 1832 et 1848. Autant dire qu'il ne s'agit pas d'une reconstitution à l'identique, mais chacune des pièces est aménagée avec des meubles, objets et oeuvres d'art lui ayant appartenu ou bien encore qu’il a créés. Ce parcours permet de donner un bel aperçu de sa vie, son oeuvre et sa personnalité.

maison_hugo_salle1

Quand je visite une maison ou un hôtel particulier, je suis toujours fascinée d'abord par les tentures, papiers peints ou tapisseries, carrelages, parquets... par le décor, le contenant avant même le contenu. Cela m'arrive même lors d'expositions, sur des accrochages modernes, de repérer les couleurs utilisées, les supports employés avant même de voir les oeuvres.

Ainsi, en rentrant dans la première pièce, l'Antichambre, j'ai tout de suite été frappée par les murs, par ces motifs géométriques couleur or, qui se marient parfaitement avec le carrelage blanc et noir. Une première pièce plutôt lumineuse malgré la petite fenêtre, sur le thème de l'atmosphère familiale, sur l'enfance, celle de Victor Hugo mais aussi celle de ses enfants avec de nombreux portraits de famille. 

On passe ensuite au Salon rouge avec des tentures de damas, d'où son nom. C'était le lieu de réception par excellence. Victor Hugo y recevait ses amis écrivains, hommes politiques ou artistes. C'est depuis ce salon que j'ai fait la photo avec la vue sur la place des Vosges.

C'est ensuite l'étonnant Salon Chinois qui s'offre au visiteur avec les porcelaines qui tapissent les murs et couvrent les étagères.

Détail panneau du Salon Chinois (Maison Victor Hugo)

La facette de Victor Hugo, décorateur, y prend tout son sens. Les panneaux chinois ont été dessinés par Victor Hugo et peints par Tom Gore, et proviennent de la maison de Juliette Drouet à Guernesey.
La visite se poursuit par la salle à manger gothique, elle aussi en provenances des maisons de Guernesey, Hauteville House et Hauteville Fairy.

maison_hugo_vue_detail_salle_manger     maison_hugo_vue_detail_salle_manger2

Le cabinet de travail et la chambre constituent les deux dernières pièces de cet appartement "reconstitué". La chambre est ainsi, une reproduction assez fidèle de celle de l'avenue d'Eylau dans laquelle Victor Hugo mourut en 1885. Toutes ces pièces sont assez sombres et mon téléphone ne me permet pas de faire des photos qui rendent suffisamment. 

maison_hugo_escalier   maison_hugo_papier_oiseaux   maison_hugo_peinture

Maison Victor Hugo
6, place des Vosges
75004 Paris

Ouvert de 10h à 18h du mardi au dimanche sauf lundis et jours fériés.